Parcours d'une reconversion réussie !

Nouveau mois, nouveau témoignage.  Aujourd’hui nous nous intéressons au parcours de Patricia G. 

Je souhaitais le mettre en lumière car même, si Transitions Pro a peu accompagné ce projet, il illustre ce que peut être un parcours réussi à travers la mise en place de co-financement. 

Évidemment depuis 2019, année de la première demande de financement de Patricia G. auprès de son OPCA, bien des choses ont évolué. Les OPCA sont devenus OPCO (opérateur de compétences), le CIF (Congé Individuel de Formation) est devenu PTP (Projet de Transition Professionnelle), et le CPF (Compte Personnel de Formation) est désormais une somme d’argent dont on dispose pour prendre en charge la formation de son choix. 

Ce qui n’a en revanche pas changé, c’est votre envie d’aller vers de nouveaux projets professionnels et d’avoir les bons outils pour le faire. 
C’est pourquoi nous mettons en avant des salariés ayant disposés d’un Projet de Transition Professionnelle et qui ont réussi à changer de métier. 

Découvrons l'expérience de Patricia :

Patricia, qui êtes-vous et pourquoi cette reconversion professionnelle ? 

"Je m'appelle Patricia, j'ai 50 ans. J'ai fait une reconversion professionnelle. Je suis maman de 3 enfants, élevés qui ont 28, 26 et 22 ans cette année (je vais être mamie dans 1 mois).
Tout a commencé et pris sens pour moi en décembre 2019.
J'avais pour objectif de faire un métier rémunéré qui aurait un sens pour moi : aider les personnes dans leur administratif.
Jusqu’alors j’étais conductrice de bus à Vertou pour la ville de Nantes, je ne me voyais pas faire cela toute ma carrière. Un jour, je vois que le métier de Mandataire Judiciaire à la Protection des Majeurs était un métier à la fois administratif et relationnel, ce qui m'intéressait mais il exigeait un niveau bac+2 que je n'avais pas."

Patricia G.
Malgré cette découverte vous ne vous êtes pas découragé, expliquez-nous vos démarches ? 

"Une société de formation telle que VISIPLUS proposait des formations debac+2, une en particulier qui me plaisait : Gestionnaire de l'administration des ventes et de la relation commerciale. Je m'inscris en apportant tous les éléments mais le challenge était de passer en commission avant le 15/12/2019 car la fin des OPCO était proche (31/12/2019) et l'argent pouvait servir pour d'autres dossiers que le mien.
La bonne nouvelle est que mon dossier a été accepté et j'ai démarré ma formation à la fin de mon CDD c'est-à-dire le 1er janvier 2020 jusqu'au 15 septembre 2020. (14 000 € de formation financée par l'OPCO) pas de frais pour moi car en visio et je percevais le droit de retour à l'emploi à la suite de mon CDD. À la suite de cette formation, je souhaitais m'inscrire à un organisme pour préparer le Certificat National de Compétences de Mandataire Judiciaire à la Protection des Majeurs grâce à ma future obtention du bac+2. Je me suis inscrite à l'ARIFTS à Rezé et en même temps monté mon dossier à Transitions Pro pour que la formation me soit financée. (8000 € financé par Transitions Pro) et quelques frais pour me rendre au lieu de stage, sinon des cours à distance et en présentiel dispensés 1 semaine par mois"

Patricia G.
Vous avez donc enchainé les deux formations et il me semble que cela a été comblé de succès avec un CDI ? 

"J'ai obtenu le diplôme et je suis embauchée en CDI pour 2 jours par semaine en tant que secrétaire spécialisée pour deux personnes mandataires judiciaires à la protection des majeurs et j'ai monté un dossier administratif pour être titulaire de la profession de mandataire judiciaire à la protection des majeurs et exercer en individuel à domicile. (Titularisée par le tribunal en prêtant serment devant le juge des tutelles). Voilà deux années bien remplies de ma carrière et je suis très heureuse d'avoir réussi. Je dis et redis un grand merci à ma famille, mes amis pour leur soutien et merci à Transitions Pro de m'avoir aidé à financer ce projet."

Patricia G.

Patricia a été accompagnée par un Conseiller en Evolution Professionnelle pour valider son projet. 

Étant éligible de par ses CDD (cf. conditions d’éligibilités), Patricia G. était rémunérée par nos services. 

Elle nous a fait part de quelques difficultés pour établir cette rémunération, point qui attire aujourd’hui notre vigilance pour permettre aux salariés ex-CDD et intermittent, de ne pas être en difficulté pendant leur période de formation. 

Dans ce cadre nous mettons en place des procédures pour pallier tous les problèmes que vous pouvez nous remonter. 

Patricia a souhaité garder une note positive malgré cet élément pour donner envie aux autres d’aller au bout de leur projet. 

accompagnement reconversion

Aller à la barre d’outils